LE SHINTAIDO, NOUVELLE VOIE DU CORPS

Le Shintaïdo est un art moderne du mouvement pour le développement du corps et de l’esprit. Il est basé sur la pratique des arts traditionnels japonais du Karaté Shotokaï et de l’Aiki Jujutsu. Inscrit dans l’héritage des arts martiaux, il s’en démarque par son caractère novateur et universel inspiré des traditions bouddhistes et thérapeutiques de la médecine traditionnelle chinoise.

 

A la fin des années 50, Hiroyuki Aoki, est instructeur de karaté sous l’égide de Maître Shigeru Egami et responsable de l’école Shotokaï. A cette époque, il souhaite trouver et donner une dimension plus épurée, artistique et spirituelle dans l’enseignement du karaté. Il décide alors de former un groupe constitué d’une vingtaine de pratiquants d’arts martiaux de haut niveau. Ce groupe, qu’il appellera Rakutenkai « le groupe des optimistes », va durant une dizaine d’années expérimenter une ascèse et une pratique des plus exigeantes. De cette expérience, en 1965, naîtra le Shintaïdo, mouvement avant-gardiste, dédié aux futures générations de pratiquants, aux personnes qui veulent régénérer leur corps et leur esprit. L’étude du mouvement et de la forme juste, seul ou en kumité (à deux), l’expression de soi et de nos ressources intrinsèques, sont les fondements de la pratique du Shintaïdo. Les katas Eiko, Tenshingoso et Taïmyo en sont l’esprit. Une ressource d’exercices riches et variés alimentent les trois enseignements du shintaïdo : le shintaïdo mains-libres, le shintaïdo karaté et le shintaïdo bô-jutsu.

Le shintaïdo bô-jutsu donne un sens à notre pratique du corps. Au bout de nos mains, le bô, bâton long d’1m80, nous permet d’exprimer un mouvement, de faire corps avec notre arme, notre instrument. Que l’on commence par la pratique du Bô-jutsu ou par celle du Shintaïdo, nous exprimons notre être, nous avançons dans toutes les directions pour arriver au même état. Par l’accomplissant des exercices de bô-jutsu, nous ouvrons l’espace tout autour de nous pour avancer sur notre chemin en direction de quelque chose de plus grand.

 

Quelques Exercices de Bô-Jutsu – Kihon wasa – KATAS – Hi no kata (kata du feu) – Kaze no kata (kata du vent) – Mizu no kata (kata de l’eau)  

Le Shintaïdo est une expression de l’amour universel ou l’on pratique avec tout son être, dans la plus belle des façons, sur un chemin ouvert à l’unité entre  le ciel et la terre, les autres et soi-même. En découvrant le Shintaïdo, vous allez certainement découvrir que votre corps a besoin de détente, d’expression et de communication sous diverse formes se rapportant à la santé ou aux arts de manière plus globale. Grâce a ses techniques, nous pouvons aborder cette pratique sous les aspects physiques et méditatifs.

Ainsi, notre essence peut se sentir en paix et en harmonie, deux principes inhérents aux arts martiaux. Cette harmonie nous fera grandir, seul et ensemble, pour nous mettre en relation avec quelque chose de plus grand : l’amour inconditionnel de la vie.    

Le Shintaïdo est une pratique artistique d’expression de soi accessible à tous

Relâchement – Coopération – Extension – Concentration – Beauté – Liberté

   

Hiroyuki Aoki Senseï, fondateur du Shintaïdo, nous transmets depuis 2008 une synthèse de ses 60 années d’expériences par l’étude du sabre japonais : le KENBU.

 

Il s’agit d’un cheminement unique qui ouvre vers d’autres horizons et qui réconcilie l’ancien et le nouveau”, Kenbu Tenshin Ryu

« Le Shintaïdo n’a qu’une raison d’être : vous aider à vivre une vie nouvelle et plus saine », Hiroyuki Aoki Senseï

   
   

TENSHINTAIDO OCÉAN

L’association participe au développement du Shintaïdo et du Kenbu en France. Des cours avancés et des stages de perfectionnement peuvent être suivis en France et à Québec, sous l’enseignement de  Michel Paolillo ou Haruyoshi Fugaku Ito Senseï, membre fondateur du Shintaïdo.

 

Michel Paolillo fonde l’Association Shintaïdo Océan en 2004 à son retour du Japon.

Durant 10 ans, il a étudié auprès d’Okada Mitsuru Senseï, membre-fondateur du Shintaïdo.

Michel est instructeur de Shintaïdo Sei-Shidoin, 1er Dan de Shintaïdo-Karaté et de Shintaïdo-Bô-Jutsu.

Il est membre de la Tenshin-Kaï Japon et détient le Shodan de Kenbu.

 

 

 

 

 

 

PERFECTIONNEMENT

Stages de shintaïdo auxquels j’ai participé, dirigés par des membres-fondateurs et instructeurs expérimentés

 

2011

  • « De la difficulté à l’unité » à Nantes – France, sous l’enseignement de Michel Paolillo
  • « Allez à l’essentiel » à Dinard – France, sous la direction et l’enseignement de Mitsuru Okada Senseï

2012

  • « Kumités dans la pratique du Shintaïdo et de l’Aikido » à Nantes – France, sous l’enseignement de Christian Foulon
  • « Cultivons l’enthousiasme » à Toulon – France, sous la direction et l’enseignement de Mitsuru Okada Senseï

2013

  • « La Plénitude » à Nantes – France, sous l’enseignement de Michel Paolillo
  • « Oser le Rêve » à Vichy – France, sous la direction et l’enseignement de Mitsuru Okada Senseï

2014

  • « La disponibilité par l’ouverture » à Nantes – France, sous l’enseignement de Michel Paolillo
  • « Ten Chi Jin : application dans la pratique du bokuto » à Québec – Canada, sous l’enseignement de Haruyoshi Fugaku Ito Senseï
  • « La disponibilité par Yoki Taï » à Gap – France, sous l’enseignement de Michel Paolillo

2015

  • « Kiri komi et Kiri harai : applications en kumité » à Québec – Canada, sous l’enseignement de Haruyoshi Fugaku Ito Senseï
  • « Mettre son potentiel en lumière puis la lumière dans son potentiel » à Montréal – Canada, sous l’enseignement de Michel Paolillo

2016

  • « La joie dans l’effort » à Nantes – France, sous l’enseignement de Michel Paolillo
  • « Avançons » à Bonnoeuvre – France, sous l’enseignement de Christian Foulon

2019

  • « Expression, fluidité, expression » à Nantes – France, sous l’enseignement de Michel Paolillo