La pratique du Shintaïdo nous enseigne “l’ouverture“, une clef essentielle et majeure. Elle me fait percevoir l’immensité bienveillante qui, au travers d’un art du corps, à la capacité d’élever la conscience. Une élévation pleine de sagesse, apaisante et constructive de l’être, si grand et insignifiant soit-il face à l’infini qui nous entoure. En cela, je commence à percevoir les prémisses de la pleine dimension thérapeutique inhérente au Shintaïdo. Au delà de la pratique physique et psychique, les modifications intrinsèques sont salvatrices. Maintenant, il ne se passe plus une journée sans que j’accorde toute ma gratitude à la nature, à l’univers et à tous les êtres qui le compose.

Merci à chacun d’entre vous, à Michel et tous les instructeurs qui nous enseignent l’essentiel et à Aoki Senseï d’avoir créer le Shintaïdo. Puissions-nous poursuivre notre apprentissage de la voie avec la même dévotion et l’altruisme qui nous ai enseigné.

 

Richard.