Les 3 clefs, l’équilibre au quotidien

 

Ces conseils découlent de ce que je m’applique à faire pour ma santé.
Si vous avez des contre-indications transmises par votre médecin généraliste, discutez en préalablement avec lui avant de les appliquer.

Les bases du quotidien

…10 minutes d’étirements* au réveil…

…20 minutes de méditation le matin après les étirements*

…S’hydrater régulièrement avec de petites quantités d’eau (1 verre par heure)…
Boire l’eau à température ambiante ou chaude, jamais glacée

…Manger léger le soir…

…Autant que possible avant d’aller vous coucher, reprendre ce par quoi vous avez commencé votre journée, à savoir des étirement puis une courte méditation…

 

Prenez du plaisir dans ce que vous faites.

Quelques étirements* puis 5 min de méditation le matin et le soir suffiront pour habituer votre corps et votre esprit.
Au gré des semaines, naturellement, vous progresserez en toute sérénité.

 

*Étirements.

Dans votre semaine, pratiquez 2 heures d’un art corporel.
Ce que vous y apprendrez sera pour vous une source nourricière et bienfaisante.
Si vous souhaitez être conseillé, contactez moi par mail, nous pourrons en discuter.

contact@dairokkanshiatsu.com

Renforcement du Seika Tanden

CONTRE-INDICATION

Si vous présentez une pathologie du système respiratoire, faites de l’asthme ou êtes enceinte,

Ne pas faire cet exercice

.

Notre bas ventre ou hypogastre correspond au Seika Tanden ou Hara en japonais, Dan tian inférieur en chinois. Dans cette zone anatomique se trouve notre centre de gravité et notre centre énergétique. Plus précisément, on y trouve un point situé à deux travers de doigt sous l’ombilic orienté vers le centre du corps, à 3 ou 4 cm, selon les individus, que l’on nomme en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) « Qi-Hai » ou « Océan de Ki (énergie) ».

Ce point, grand maître du yin, est le centre de l’énergie humaine. Le schéma ci-dessous présente les 3 foyers « Dan Tian » (inférieur, médian et supérieur) et le sens de circulation de  l’énergie dans la petite et la grande circulation céleste**. De nombreuses méthodes facilitent la compréhension et l’apprentissage de la circulation, la concentration du ki.

** « Quintessence du Qi-Gong – Art de santé et de longévité », Docteur JIAN Liujun – Editions Quimétao 2000.

 

 

RETENIR

L’inspiration est yin, elle sert à tonifier.

L’expiration est yang, elle a une fonction de dispersion.

 La respiration est la source de vie, de notre force physique et psychologique .

microcosmicorbit

Respiration abdominale profonde : niveau I

Cet exercice renforce le hara et facilite la circulation de l’énergie entre les trois foyers.

Vous pouvez le pratiquer avant de commencer une méditation.

Assis en seiza, genoux et hanches ouvertes au delà de la largeur des épaules (fesses sur les talons, dos droit, sacrum planté au sol, menton rentré, mains sur les genoux, langue collée au palais). Visualisation d’être maintenue en tension par un fil fixé au sommet du crâne. L’ensemble du corps est relâché. Votre axe est étiré entre ciel et terre.

Effectuer 30 cycles ventilatoires modérés.

Inspiration et expiration par le nez en utilisant 50 et 75% de la capacité pulmonaire. Puis 7 cycles profonds (inspirer lentement le plus possible jusqu’à atteindre la limite de votre capacité d’inspiration puis expirer lentement tout ce qui reste d’air jusqu’à la limite = 100% de la capacité pulmonaire expirée).

ATTENTION A NE PAS ENTRER EN HYPERVENTILATION

 

Vous pouvez ensuite commencer votre méditation.

Si l’exercice vous apaise, si vous ressentez de bonnes sensations dans votre hara, faite le régulièrement. Après plusieurs semaines de pratique, vous pouvez le faire successivement 2 ou 3 fois.

NOTE : la ventilation se fait en mobilisant l’abdomen. A l’inspiration, l’abdomen se gonfle, les hanches basculent vers l’avant, les lombaires se creusent légèrement. A l’expiration, l’abdomen se rétracte, les hanches reviennent dans l’axe du tronc, le sacrum bascule vers l’avant.

 

INTERÊT

Réchauffe le bas ventre – Renforce le hara et le koshi – Relâche les tensions du sacrum et de l’ensemble de la colonne vertébrale – Fait descendre le yang du haut du corps (foyer supérieur) dans le foyer médian – Apaise et éclaircie l’esprit

L'attention

L’être humain est un mammifère terrestre, relié au ciel et la terre.

Aussi, ces 3 facteurs clés renforcent notre état de bonne santé.

Une station* debout souple   |    Une attitude** juste   |     La considération du terrain***

 

*Imaginez être suspendu par un fil attaché au sommet du crâne. Les pieds ouverts et écartés de la largeur des épaules, les genoux déverrouillés, le menton légèrement rentré. Le poids du corps un peu sur l’avant des pieds. Dans cette position, les hanches restent mobiles. Ce dernier facteur est très important pour conserver une respiration (inspiration et expiration) adaptée.

**C’est être conscient des relations étroites existantes entre sa respiration, le relâchement de son diaphragme, la position de son centre de gravité, la considération de l’état de notre corps en terme de zones, ou groupes musculaires, tendues et relâchés, nommé état de Tension-Relâchement.

***Concevoir son propre terrain, c’est se connaître soi-même en tant qu’individu. Pour nous y aider, à retenir :

    • l’être humain fonctionne comme un tout, une seule entité physique, intellectuelle et spirituelle.
    • savoir estimer ses besoins vitaux et essentiels et aussi ceux qui nous sont nuisibles.

Quotidiennement, remettre en cause ces 3 facteurs, est gage de notre bonne santé.